Colloque "Le Pont 2021"

publié le 26 mars 2021

Cette année le thème est "Changement climatique et les ouvrages de génie civil". Le colloque se déroulera du mardi 28 au mercredi 29 septembre au Centre de congrès Diagora à Labège (31670).

Les contraintes sanitaires n’ont pas permis à la 25ème édition du colloque "Le Pont" de se tenir en 2020. Cette édition a été repoussée 2021 et il a été nécessaire de modifier quelque peu l’organisation générale pour respecter les règles sanitaires imposées par les autorités nationales, afin que la sécurité des participants soit complètement assurée. Habituellement la rencontre se déroule en octobre mais exceptionnellement cette année elle se déroulera fin septembre. Christian TRIDON, Président de l’association « Le Pont » au côté du comité d’organisation propose encore un programme très riche, qui n’aura de sens que par l’écho de la participation de la communauté du secteur de la construction concernée.

La communauté d’ouvragistes génie civil se mobilise fortement sur les conséquences de ce changement climatique. Elle ne porte pas son expertise sur les causes, mais sur le constat qu’elle en fait et alerte les gestionnaires d’ouvrages sur les conséquences que ces effets pourraient avoir à courts et moyens termes si rien n’est fait pour les protéger.

La 25ème édition de ce colloque sera donc presqu’entièrement consacrée aux effets du changement climatique sur les ouvrages d’art. Nous y retrouverons entre autres :

  • Bojidar Yanev, fréquemment invité dans cette manifestation qui nous fera part de la position américaine sur ce même sujet ;
  • Brice Lalonde participera à la traditionnelle table ronde pour nous faire part, en tant qu’ancien ministre « vert », de ses convictions d’écologiste sur ces phénomènes ;
  • Pietro Teatini, professeur à l’Université de Padoue (Italie) nous parlera d’un projet très original pour lutter contre l’enfoncement de Venise ;
  • En parallèle, l’entreprise Omini Demolizioni Industriali, qui a déconstruit le pont Morandi à Gênes en juin 2019 viendra nous décrire l’originalité de la méthode utilisée.

Christian TRIDON, Président de l’association « Le Pont »

Pour en savoir plus :